Drac légendes

C'était il y a des millénaires...
La terre était désespérément plate. Un jour, la fée des eaux, une fée douce et belle, visitait une région inconnue, dure et aride.

Un gnome hirsute et noir, le Drac, surgit soudain devant elle.
.- " Ici, c' est le pays des roches et du feu. Je suis le maître de ces lieux. Va-t-en ! "
- " J' apporte l'eau à cette terre qui a soif, lui répondit la fée, et l' eau triomphera de ta méchanceté ".
Fou de rage, le gnome disparut en faisant trembler la terre. Les montagnes s' élevèrent, la lave jaillit de mille bouches, semant mort et destruction durant des siècles. Alors que le Drac s' épuisait à entretenir les feux de la terre, la fée revint et une petite source apparut. Baptisant du nom

d' Auvergne cette contrée qui avait tant souffert, la fée fit jaillir une eau pure et abondante qui, remplissant vallées et cratères, créa l' un des plus beaux et verdoyants paysages du monde.

 

LES DRACS

Toutes les oeuvres reproduites ici restent la propriété de leurs auteurs respectifs. Si vous reconnaissez certaines de vos oeuvres et souhaitez les voir retirées du site, merci de nous le faire savoir à imaginez.net@free.fr et nous les retirerons dans les plus brefs délais.

Légendes d'Auvergne

Près de Calhac, un paysan nommé Guillaume rentre chez lui après une longue journée de travail. Soudain, il entend un bêlement derrière un fourré. il s'approche, aperçoit un mouton qui semble perdu, à bout de forces. Il le regarde mieux et reconnaît une de ses propres bêtes, qu'il croyait en train de paître au loin, près de sa maison, gardée par son fils.

« Elle s'est sauvée, pense-t-il, et ne retrouvera jamais son chemin. »

Le mouton fait mine de s'écarter, puis se laisse tomber au sol, avec un nouveau bêlement désespéré.

« Malheur, va falloir porter l'animal, il n'en peut plus. »

Guillaume attrape le mouton, le place sur ses épaules et se met en marche. L'animal pèse bien son poids, l'homme sent bientôt la fatigue l'envahir. Mais il n'est pas question d'abandonner son bien, ça non... La marche continue, de plus en plus difficile. Le paysan souffle, jure, et arrive dans un bois de noyers qu'il doit traverser.

Au milieu du bois, il entend une drôle de voix qui part du sommet d'un arbre :

- Ah, te voilà enfin !

- Eh oui, pour ne pas me fatiguer, j'ai du attendre longtemps le passage d'un imbécile, qui m'a pris sur son dos.

C'est le mouton qui parle ! Guillaume le lâche et se sauve, plein de peur et de colère, comprenant que le mouton était un drac, un drac qui s'est bien moqué de lui. Bien entendu, rentré dans sa ferme, il retrouve son troupeau au complet, gardé par son fils...

<

Sur la route d’Aurillac, deux futurs mariés marchent, la main dans la main, le sourire aux lèvres. Ils vont en ville faire des courses ; le jour de leur mariage approche, ils ont bien des emplettes à faire... Tout à coup, au beau milieu du chemin, ils aperçoivent une grosse et belle pelote de fil blanc. Ils la ramassent, tout heureux. Le fil paraît solide, cela fera une chose de moins à acheter. Rentrée chez elle, lorsque la future épouse se met à coudre sa robe de mariée, elle utilise le fil trouvé ; la robe est réussie, tout bien.

Arrive le grand jour. Au bras de son père, la jeune fille va entrer à l'église. Mais au moment d'en franchir le seuil, devant toute la noce réunie, le fil de sa robe se découd de partout, disparaît, et les morceaux d'étoffe tombent à terre, tous en même temps !

Imaginez la scène, la réaction de la mariée, celle des invités... voilà encore un tour de drac, transformé cette fois en pelote de fil !

Dans la vallée de Cheylade, un marquis fut invité à déjeuner par un seigneur des environs. Après le plantureux repas, le marquis prit congé de son hôte, et s'en fut vers sa demeure La tête lourde et les jambes un peu flageolantes, il regretta d'être venu à pied, et sans domestique pour le soutenir dans sa marche.

Et puis, à un moment donné, levant les veux le noble aperçut un cheval noir qui semblait l’y attendre, un cheval, la selle sur le dos et la bride au cou. Mieux encore, ce cheval semblait de son écurie ! Sans hésitation, le marquis s'en approcha, grimpa sur son dos. Le cheval, obéissant, se mit en marche d'un pas paisible. Tout alla bien jusqu'au gué de la rivière, la Rhue. Le cheval s'y engagea, puis brusquement, obliqua sur la droite, sans se soucier d'aborder la berge. Le marquis eut beau tirer la bride, jouer de la botte à défaut d'éperon, crier, hurler, rien n'y fit. Bientôt l'eau lui atteignit la taille, le ventre...

Alors, le cheval disparut, et le noble faillit se noyer dans la rivière avant de pouvoir atteindre la rive, jurant et crachant.

Inutile de préciser, je pense, qu'un drac s'était fait cheval ce jour-là pour s'amuser un brin.

 

On pourrait multiplier le récit de toutes les farces mauvaises faites par les dracs d’Auvergne. Ils soufflent les chandelles, brouillent les écheveaux de laine, détachent les vaches et les chiens, ôtent les fers des chevaux, les tuiles des toits... Ils remuent les chaînes toute la nuit dans un grenier pour empêcher les braves gens de dormir, trempent des couvertures dans l'eau... et même dans le purin, avant d'en recouvrir les bouviers. Ils se transforment en lumière, que le voyageur aperçoit à l'horizon, et qui l'entraîne vers quelque bourbier puant...

Bref, mieux vaut ne pas avoir affaire à ces êtres malfaisants. Si cela vous arrive, si vous les sentez s'agiter autour de vous, de votre demeure, un seul remède connu : le drac veut toujours savoir le nombre exact de ce qu'il voit, combien de chaises entourent la table, combien de draps sont empilés dans l'armoire, etc. Alors, pour qu'il vous laisse tranquille, mettez dans quelque recoin de votre maison un tas de graines fines : des lentilles, du lin, des trèfles. Le drac passera la nuit à les compter, sans s'occuper de rien d'autre.

 



2 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. ingrid 05/08/2008

jadore votre istoire elle est trop bien bis

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×